The Workshop / Daniel Moreno

Publié le par Ben

Location: La Gasca, Quito, Ecuador

1265053261-017-balcon1-528x413Au départ l'espace été saturé et inaccessible par endroit . Il n'y avait aucune connexion entre le jardin d'entrée et de l'atelier parce que malgré les fenêtres cette relation a été perdue par la saturation.
L'objectif était donc de le nettoyer visuellement, dégager des murs, créer des espaces amples et pratiques pour conserver, organiser le matériel et casquer les objets de travail.

1265053189-04-espacio-original-2Le propriétaire cherché un espace blanc, vide, minimal cela pour profité de la lumière du jour.


Dans cet espace les vues sont la priorité et la relation entre le jardin et la montagne lointaine est accentuée.
Les espaces où le propriétaire avait un sentiment de confort et de sécurité étaient très importants,
à cause d'un faible budget , la plupart des chose enlevé de l'espace original devait être caché ou réutilisé dans l'espace. Il est presque recyclé dans sa totalité, le bois utilisé a été récupérer sur une maison démolie.

1265053571-sections-528x339

La construction a été réalisée en deux mois et demi, derrière une maison des années 50 . L'intervention est indépendante de la maison et il est conçu comme un endroit ou le propriétaire peut s'enfuir , méditer, écouter de la musique, être en contact avec la nature, mais surtout c'est un espace pour créer.
Dans cette espace minimal la lumière est le protagoniste. C'est une scène qui permet de multiples actions. Un espace flexible avec les meubles portatifs : les tables et les tabourets peuvent apparaître et disparaître . Les objets sont cachés dans cette espace vide où n'importe quoi peut arriver. Un grand tapis peut aussi être déployer pour travailler avec en groupes à même le sol.
1265053231-014-ingreso-actual-418x500

Des volumes spatiaux ont été créés. Il a été voulu qu'avec un élément simple la construction pourrait être résolue. Les nouveaux volumes sont massifs. La répétition du bois, un morceau à côté de l'autre (l'étage, le mur, le plafond), produisant un nid (le grenier) et un balcon vers l'extérieur. Cette boîte d' 'entrée récupère la vue vers les collines Pichincha et raccorde l'intérieur avec le jardin qui produit une présence iconique. Les nouveaux éléments s'intensifient, contrastant avec les murs blancs.

1265053316-030-altillo2-375x500
Le massif et la lenteur sont exprimés avec subtilité par le fil conducteur qui devient le soutien structurel.

1265053311-028-varilla-construccion-528x396La structure du plafond de bois est simplifiée et transparente avec l'ajout un puits de lumière vitré. Donc, cet intérieur a l'apparence d'un extérieur qui reste en contact avec les changements de lumière du jour.
De Nouveaux espaces ont été obtenus par la fragmentation des niveaux pour connaître l'endroit selon différentes hauteurs et le vivre comme un tout. Le tout pour 7000$.
1265053300-025-altillo-480x500

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Publié dans archi mad-genius

Commenter cet article